Avertir le modérateur

28/03/2013

Nouvelle Renault Clio R.S. EDC : la digne héritière

13.jpg

Pas besoin pour Renault de mettre deux bandes blanches et galvauder un nom mythique comme celui de Gordini comme il a été fait sur Twingo et Clio 3. Il suffit d'aller puiser dans la mémoire et dans les compétences de Renault Sport. Il y a là matière à concevoir d'exceptionnels engins sportifs. Le Losange n'est pas champion du monde de F1 pour rien. La dernière évolution de la Clio RS est sans doute un poil moins radicale que sa devancière. Elle n'en a que plus d'atouts.

 


Vous vous souvenez ? J'avais pesté quand Renault avait affublé sa Twingo d'un bleu pas vraiment identique à celui des Gordini et de deux bandes blanches sans âme. Sans vergogne, le marketing avait jeté par dessus bord l'image d'un mythe. Celui qui avait en fait constitué le renouveau français en sport automobile. Précurseurs et visionnaires, les hommes de la RNUR avaient osé sortir des sentiers battus en motorisant une modeste R8 avec un moteur livré aux soins attentifs d'un sorcier. Je me suis laissé dire que c'est sous les conseils de Stephen Norman, le big boss de la com et du marketing qu'avait été commis cet impair. J'aime assez le bonhomme. Plein d'humour, so british, plein de malice aussi. Mais là, il avait quand même commis une drôle de boulette. En gros, il avait un peu déconné avec le mythe Renault l'ami Stephen ! Après m'être réconcilié avec lui... avec évocation à la clef de quelques souvenirs de ce rude monde du business auto, je lui ai presque pardonné. Mais je reste quand même un peu perplexe quand à la facilité avec laquelle les grandes marques jouent avec leur passé.

25.jpgD'autant qu'en commercialisant des autos badgées RS, la marque démontre qu'elle sait revenir à des conceptions bien plus abouties d'une auto sportive. La Clio R.S. EDC se veut donc l'héritière du savoir faire Renault en matière de petites caisses dynamiques. Sans parler de la R8 Gordini (ah cette collection chez l'ami Hommel à Lohéac, lieu de l'essai de notre Clio!), la dernière de la lignée fait quand même référence aux R5 GT, à la Clio Williams (un must) et aux déclinaisons sportives de Clio 2, et 3. J'ai quand même souvenir de 2 litres atmo rageurs et assez époustouflants sur la Wiliams par exemple. Le petit bouilleur réussissait à faire d'une petite traction une étonnante petite athlète et on se demandait comment tout ça pourrait être amélioré.

 

Une petite idée nous était venue avec Clio 3 RS mais nous étions restés un peu sur notre faim tant le travail des ingénieurs de Renault Sport avait été remarquablement orienté vers un traitement des possibles caprices de la bébête. Avec Cio 4 RS, c'est au choix. En fait, il y a trois voitures en une. Grâce à une redoutable assistance électronique, ne me demandez pas comment ça marche, j'avoue que j'ai toujours eu des problèmes avec l'électricité auto, alors vous pensez l'électronique du troisième millénaire !

 

Une Clio 4 sympathique qui pêut se transformer en fauve du bitume à la demande !

 

En fait, trois possibilité sont offerte au conducteur en actionnant un bouton situé à la base du tableau de bord.

 

041.jpg

 

En mode normal, la Clio RS EDC 200fait ronronner son ralenti à 750 tr/mn, offre un confort d'utilisation à la pédale d'accélrateur, propose un posé/levé de pied à lapédale d'accélérateur des plus progressif, fait passer les vitesse d'une manière économique. Le châssis lui propose une direction douce et confortable et toutes les sécurité antipatinage, antiblocage des roues sont activées. Au bilan, une petite citabine jolie, confortable et d'un maniement aisé en toutes circonstances !

 

En mode ''Sport'' le ralenti est à 1005 tr/mn, la pédale d'accélérateur est bien plus dynamique et il n'y a quasiment plus de temps de réponse lorsque vous enfoncez ou levez le pied. Une sonorité bien plus rauque emplit l'espace intérieur tandis qu'un bip vous prévient du changement de rapport. De nouvelles lois gèrent les systèmes anti blocage et anti patinage tandis que le passage des rapport se fait sur un mode bien plus rapide. La direction se fait plus ferme et s'il vous prend l'envie de faire glisser (un peu) votre bestiole, l'électronique, bonne princesse, vous l'autorise dans les limites du supportable.

 

En mode 3, obtenu après une pression de plus de trois secondes sur le bouton de sélection, c'est la Clio RS dans tout ses états qui vous est proposée. On vous conseillera quand même un petite stage chez l'ami Gégé Poussin à Lohéac ou dans tout autre école de pilotage. En effet la boîte est totalement manuelle et il vous faudra jouer de la palette tandis que les rapports se passe en moins de 150 millisecondes (essayez de quantifier une milliseconde...). L'assistance de direction vous propose quelque chose de bien plus ferme tandis qu'il vous faudra oublier l'antiblocage et l'antipatinage. En bref revenir au véritable pilotage, celui qui vous fait doser l'accélération et aussi le freinage. Plus rien ne vous sera pardonné et il vous faudra alors démontrer d'authentiques qualités de pilote à ''l'ancienne''. Mais quel plaisir que de faire dériver cette Clio RS qui réagit superbement aux miondre sollicitations. Un peu vive mais est-ce un défaut au levé de pied, il est certain qu'an mode ''Race'' la Clio RS est une très sympathique compagne de jeu. A ne pas mettre forcément entre toutes les mains.

29.jpg

 

 

Equipée comme un haut de gamme, la Clio RS 200 EDC estun achat sérieux puisque en mode normal, c'est une voiture confortable et sympathique. Mais aussi basé sur le plaisir retrouvé des joies du véritable pilotage. Un objet rare en ces temps de formatage.

 

 

A partir de 24 990 €

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu