Avertir le modérateur

23/03/2008

Kimi Raïkkonen en patron, Massa perd gros, Todt rêve à la FIA

e30e5a072d38a4e3f14406bd6f79f50e.jpg

Un petit sourire esquissé avant le podium, c'est dire la joie intense du champion du monde à l'issue d'un Grand Prix de Malaisie qu'il aura maîtrisé du début à la fin. Avec en prime une passe d'arme dès le départ avec son équipier Felipe Massa qui perd sans doute beaucoup sur ce coup-là. Le Brésilien un peu moins bien parti que le Finlandais a montré une grosse détermination lors de la première courbe. A ce moment s'est sans doute joué une drôle de partie. Il était question tout simplement du leadership chez Ferrari. La belle unité qui fait affiche chez les Rouges n'est que de facade, on le sait bien. Massa avait les faveurs de Jean Todt, il en est tout autrement maintenant depuis que le Français a "officiellement" démissionné de ses fonctions au comité executif de la Scuderia. Raïkkonen, sagement s'est calé dans la roue du petit Sud Americain. Il savait l'ordre que des ravitaillements lui était favorable. Lorsque Massa s'est arrêté, Kimi, comme Schumacher en son temps a haussé la cadence, ravito parfait et c'en était finit des chances du petit Felipe. Qui partait d'ailleurs ensuite irrémédiablement à la faute. Le champion du monde en titre a frappé un grand coup hier. Il a impressionné tous les observateurs, il a sans porté un grand coup au moral de son principal rival : Felipe Massa.

Désormais, le champion du monde a repris possession de son bien, une authentique place de premier pilote chez Ferrari. Nicolas Todt aura vécu un bien mauvais week end. Massa remis à sa place par le Finlandais, Bourdais dans les graviers dès le premier tour, il y a des moments  difficiles dans la vie d'un agent de pilotes. Son père, lui, commence à rêver doucement à une très belle place, celle de Max Mosley à la présidence de la FIA.

C'est en tout cas l'avis de nos confrères de http://www.autosport.com/news/report.php/id/66029

Les @ de Moteursnews (GP de Malaisie)

 

McLaren

Hamilton

@

Kovalaïnen

@@

Ferrari

Raïkonen

@@@@

Massa

-

BMW

Kubica

@@@

Heidfeld

@

Renault

Alonso

@

Piquet

-

Williams

Rosberg

-

Nakajima

-

Red Bull

Coulthard

@

Weber

@

Toro Rosso

Vettel

-

Bourdais

-

Honda

Button

@

Barichello

-

Toyota

Trulli

@@

Glock

-

Force India

Fisichella

-

Sutil

-

Aguri

Sato

-

Davidson

 

Raïkkonen roi de Malaisie

ed9abad00a7c655149f676b9c7d2dcf2.jpg Kimi Raïkonnen a été impérial lors du Grand Prix de Malaisie. Il a dominé de la tête et des épaules un GP de Malaisie bien plus ennuyeux que celui d'Australie. Kubica a été très bon accrochant une seconde place méritée. Kovalaïenen complète le podium. Hamilton, auteur d'une surperbe remontée dans le premier tour a été victime d'un changement de roue bien trop lent suite à des problèmes de flasque de disque de frein. Trulli offre une belle quatrième place à Toyota. Alonso ne peut faire mieux que 8e, la place actuelle des Renault tandis que Bourdais sortait dans le premier tour

    1.  Raikkonen     Ferrari                 1h31:18.555    
   2.  Kubica        BMW Sauber            à    19.570    
   3.  Kovalainen    McLaren-Mercedes    à    38.450    
   4.  Trulli        Toyota                  à   45.832    
   5.  Hamilton      McLaren-Mercedes       à 46.548    
   6.  Heidfeld      BMW Sauber             à  49.833    
   7.  Webber        Red Bull-Renault        à 1:08.130    
   8.  Alonso        Renault                 à 1:10.041    
   9.  Coulthard     Red Bull-Renault      à 1:16.220   
   10.  Button        Honda                  à 1:26.214   
   11.  Piquet        Renault               à  1:32.202   
   12.  Fisichella    Force India-Ferrari   à un tour   
   13.  Barrichello   Honda              à un tour   
   14.  Rosberg       Williams-Toyota      à un tour   
   15.  Davidson      Super Aguri-Honda    à un tour   
   16.  Sato          Super Aguri-Honda    à deux tours   
   17.  Nakajima      Williams-Toyota     à deux tours    

22/03/2008

Bourdais espère un temps de chien

"J'étais quinzième avant ma deuxième tentative et la voiture réagissait bien et je pouvais jouer le coup pour être en Q2 mais j'ai eu un problème de frein au second virage, j'ai pompé la pédale de frein mais au virage 4, elle est allée encore au fond et je n'ai rien pu faire." Sébastien Bourdais ne pourra sûrement pas garder un très bon souvenir des premiers moments de ce Grand Prix de Malaisie, le second de sa carrière. "Je n'avais pas pu rouler beaucoup à cause de ma casse moteur. Les étoiles ne semblent pas vraiment en notre faveur. Avec un peu de chance ça ira mieux demain peut-être que le temps va devenir déplorable". Partant encore une fois en fond de grille, Sébstien devra gérer au mieux le premier tour. Les "jeunes" pilotes ne sont pas encore habitués à une course sans ''traction control'' dans de rudes conditions climatiques. Peut-être encore une fois l'occasion pour le Manceau de tirer son épingle du jeu en faisant valoir sa science de la course. Mais décidément, que les séances d'essais qualifictaifs sont difficiles ! Sébastien l'avait d'ailleurs prévu.

ba26b81a750c96a510a30d1d6b83ccbc.jpg

LES MCLAREN RETROGRADEES DE CINQ PLACES

Décidément, rien ne sera pardonné à McLaren. Lors de leurs tours de ralentissement, Hamilton et Kovalaïnen ont, selon les commissaires de course, gênés Heifeld et Alonso. Les deux pilotes des voitures germano-britanniques ont donc été rétrogradé de cinq places. Ce qui chamboule la grille puisque Trulli et sa Toyota se retrouve derrière les deux Ferrari aux côtés de Robert Kubica. Alonso aura du mouron à se faire, il aura dans ses rétro son ami Hamilton et le Finlandais   deux jeunes hommes sans doute  un peu remontés.

f8f21eed69fc61391c1012dac33dcfe4.jpg

La grille

1.  Massa         Ferrari           
2.  Raikkonen     Ferrari           
3.  Trulli        Toyota            
4.  Kubica        BMW Sauber        
5.  Heidfeld      BMW Sauber        
6.  Webber        Red Bull-Renault  
7.  Alonso        Renault           
8.  Kovalainen    McLaren-Mercedes   
9.  Hamilton      McLaren-Mercedes  
10.  Glock         Toyota            
11.  Button        Honda             
12.  Coulthard     Red Bull-Renault  
13.  Piquet        Renault           
14.  Barrichello   Honda             
15.  Vettel        Toro Rosso-Ferrari
16.  Rosberg       Williams-Toyota   
17.  Fisichella    Force India-Ferrari
18.  Bourdais      Toro Rosso-Ferrari
19.  Sato          Super Aguri-Honda 
20.  Sutil         Force India-Ferrari
21.  Davidson      Super Aguri-Honda 
22.  Nakajima      Williams-Toyota   

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu