Avertir le modérateur

28/03/2008

MotoGP à Jerez : Lorenzo annonce la couleur

8693261f510479121f866b1b850970bf.jpg

 A Jerez, devant son publicJorge Lorenzo n'a pas manqué de mettre la pression sur ses adversaires. Lors des deux séances d'essais libres, il a dominé tout le monde y compris son équipier Valentino Rossi ''himself'''. Les Yamaha se sont montrées particulièrement à leur avantge sur le circuit andalou puisque Colin Edwards réalise le troisième temps sur la machine de Tech3. Casey Stoner a chuté dans une portion rapide du circuit. Seules la combinaison et la Ducati de l'Australien ont souffert dans l'incident 

 Les temps des deux séances d'essais libres 

1.  Jorge Lorenzo      Fiat Yamaha Team          1:40.321            28 tours
2.  Valentino Rossi    Fiat Yamaha Team          1:40.364  + 0.043   24
3.  Colin Edwards      Tech 3 Yamaha             1:40.584  + 0.263   24
4.  Nicky Hayden       Repsol Honda Team         1:40.673  + 0.352   28
5.  Dani Pedrosa       Repsol Honda Team         1:40.815  + 0.494   26
6.  Casey Stoner       Ducati Marlboro Team      1:40.877  + 0.556   21
7.  Andrea Dovizioso   JiR Team Scot MotoGP      1:40.909  + 0.588   25
8.  James Toseland     Tech 3 Yamaha             1:41.028  + 0.707   15
9.  Loris Capirossi    Rizla Suzuki MotoGP       1:41.157  + 0.836   24
10.  Alex De Angelis    San Carlo Honda Gresini   1:41.189  + 0.868   22
11.  Randy De Puniet    LCR Honda MotoGP          1:41.268  + 0.947   26
12.  Chris Vermeulen    Rizla Suzuki MotoGP       1:41.303  + 0.982   28
13.  Shinya Nakano      San Carlo Honda Gresini   1:41.393  + 1.072   24
14.  John Hopkins       Kawasaki Racing Team      1:41.519  + 1.198   21
15.  Marco Melandri     Ducati Marlboro Team      1:41.825  + 1.504   20
16.  Sylvain Guintoli   Alice Team                1:42.115  + 1.794   10
17.  Anthony West       Kawasaki Racing Team      1:42.181  + 1.860   23
18.  Toni Elias         Alice Team                1:42.183  + 1.862   22

Jerez : Le MotoGP à l'heure espagnole

3c8a43f4e560a937139327072f38966c.jpg
 

Ce dimanche, le MotoGP se met à l'heure ibérique avec le GP d'Espagne à Jerez. Après la seconde place remarquée du débutant Jorge Lorenzo au Qatar et la solide course de Dani Pedrosa, les deux hommes voudraient bien être prohètes en leur pays.

 

L'Espagne est devenue en une quinzaine d'année un pays majeur en sports mécaniques. Alonso en F1 et Sainz en Rallyes ont été champions du monde et la moto de Grand Prix est devenue un territoire très hispanisant. Au plus haut niveau de la vitesse sur deux roues, deux hommes cette année tiennent le haut du pavé. Tous deux ont été champions du monde en 250cc. Jorge Lorenzo a effctué une arrivée remarquée au plus haut niveau. Lors de la première course, dans la nuit du Qatari, il a mené sa barque comme un vieux bricard. Il arrive à Jerez déjà précédé d'un pronostic favorable. De plus, sur le circuit sévillan, le Majorquin est à son aise « En février, j'y ai réalisé mes meilleurs tours » rappelle le pilote Yamaha. Valentino son équipier et ses rivaux sont prévénus, l'Espagnol est à l'aise à Jerez et tient à le faire savoir. Sans état d'âme, Jorge affiche une confiance à ébranler un Rossi dominé lors du premier GP. « Maintenant je suis au top et je me sens très bien sous la lumière des projecteurs. Le Qatar a changé beaucoup de choses pour moi, et j'espère continuer à être dans la même voie, à la maison, devant mes fans. » Pas d'état d'âme moral de vainqueur, décidément, Lorenzo, c'est du lourd.

88d02fa6303f81123347858f892e8e10.jpgEvidemment, sur la balance, on ne peut en dire autant de son rival catalan, le minuscule Daniel Pedrosa. Ne comptez pas sur lui pour des ''déclarations à la Lorenzo''. Le pilote Honda est un taiseux. Très (trop) introverti, il n'accorde pas une grande importance à sa communication. Dani, c'est au guidon qu'il s'exprime. On le disait diminué par une blessure, il a affiché une grosse santé au Qatar en tenant le rythme des Stoner et de Lorenzo. Profitant de son faible gabarit, il économise les pneumatiques et en fin de course, la machine aux couleurs du seul pétrolier espagnol ets souvent bien mieux lotie que celles des rivaux. « A Jerez, nous profiterons évidemment du fait que nous soyons chez nous, confie Alberto Puig, l'agent du jeune homme de Castellas de Valles, de plus sur un circuit que nous connaissons très bien,. Mais il ne faut pas oublier que la concurrence est rude. » Propos mesurés donc pour l'ancien vainqueur à Jerez du GP d'Espagne 1995.

La presse espagnole va s'en donner à coeur joie, ses deux pilotes sont désormais de sérieux prétendants à la couronne mondiale. Plus que jamais cette année, le MotoGP vivra à l'heure espagnole. A moins qu'un certain Casey Stoner ne mette rapidement les deux rivaux d'accord.

09/03/2008

GP du Qatar : Stoner déjà, Rossi à la peine

6c2d5014fcb2e8e14191472dc5f62d51.jpg
 Il n'aura fallu que quelques tours à Casey Stoner pour prendre la mesure de la nouvelle génération du Moto GP. Le pilote de la Ducati a quand même longtemps senti la menace de Lorenzo, le poleman auteur d'une course remarquable pour son premier Grand Prix en Moto GP. C'est Dany Pedrosa qui réussit le holeshot devant la meute complètement surprise par le départ du poids plume espagnol. De Puniet, lui se loupait tandis que les deux pilotes Tech3 se mêlaient à une sacrée empoignade. En début de course, on a vu pas moins de sept machines dans un mouchoir de poche en tête de course. Peu à peu Stoner prit la mesure de Rossi, puis de Lorenzo et réussit à prendre les deux ou trois secondes d'avance lui permettant de rallier l'arrivée en tête. Lorenzo a assuré le coup en fin de course tandis que Pedrosa, pourtant mal en point physiquement réussit l'exploit de monter sur le podium. Et Rossi ? Il a connu sans doute l'un des pire Grands Prix de sa carrière. Il ne put suivre le rythme de son équipier Lorenzo. Les Bridgestone semblant un poil moins bien que les Michelin. Pourtant Stoner... mais c'est Stoner ! Toujours est-il que Valentino ne pût jamais ramarrer Pedrosa et pire encore, il se fit même passer pas Devizioso en fin de course et ne dut qu'à sa science de la course de ne subir la pression finale de Toseland.

 

 Le classement du Grand Prix du Qatar à Losail

 

Le classement du Grand Prix du Qatar à Losail


   1.  Casey Stoner      Ducati    42:36.587  
 2.  Jorge Lorenzo     Yamaha    à   5.323  
 3.  Daniel Pedrosa    Honda     à  10.600  
 4.  Andrea Dovizioso  Honda     à  13.288  
 5.  Valentino Rossi   Yamaha    à  13.305  
 6.  James Toseland    Yamaha    à  14.040  
 7.  Colin Edwards     Yamaha    à  15.150  
 8.  Loris Capirossi   Suzuki    à  32.505  
 9.  Randy de Puniet   Honda     à  33.003 
 10.  Nicky Hayden      Honda     à  38.354 
 11.  Marco Melandri    Ducati    à  44.284 
 12.  John Hopkins      Kawasaki  à  49.857 
 13.  Shinya Nakano     Honda     à  49.871 
 14.  Toni Elias        Ducati    à  58.532 
 15.  Sylvain Guintoli  Ducati    à  58.930 
 16.  Anthony West      Kawasaki  à 1:05.643 
 17.  Chris Vermeulen   Suzuki    à  un tour  

 

 

 

MotoGP : Yam, Yam, Yam, c'est la grille au Qatar

 

 

 

 C'est fait, on en sait désormais un peu plus sur ce que sera la saison 2008.  Moteursnews l'avait pressenti. On a été servi. Lorenzo, Toseland, Edwards devant Stoner, Rossi, Hayden et Pedrosa, comme changement c'est du radical. Et puis cette outrageante domination des Michelin. Hervé Poncharal, le patron de Tech3 nous avait confié en aparté"qu'il redoutait la réaction de Bridgestone après les essais libres de la semaine dernière."Elle n'est pas venue. ou trop tard et de toute façon, Bibendum avait encore des gommes de qualif en réserve. La course sera sans doute différente mais toujours-est-il qu'un certain Valentino Rossi doit commencer à se faire des cheveux. Et si il avait fait le mauvais choix en choisissant la marque japonaise de gommards?

Belle performance évidemment de Tech 3 la seule écurie française mais aussi de Randy de Puniet qui s'est adjugé une belle quatrième place sur la grille. "On a encore un petit manque de feeling sur l'avant mais le châssis n'est pas mal. On a un petit handicap côté moteur par rapport aux autres machines. Mais j'ai la chance de partir en deuxième ligne, je vais essayer de rester au contact."Sylvain Guintoli, handicapée par une chute  lors  des essais libres la semaine dernière est un peu loin.b861599be88f9e853d8dcffdc34433c7.jpg

 

1.  Jorge Lorenzo     Yamaha    1:53.927
2.  James Toseland    Yamaha    1:54.182 + 0.255
3.  Colin Edwards     Yamaha    1:54.499 + 0.572
4.  Casey Stoner      Ducati    1:54.733 + 0.806
5.  Randy de Puniet   Honda     1:54.818 + 0.891
6.  Nicky Hayden      Honda     1:54.880 + 0.953
7.  Valentino Rossi   Yamaha    1:55.133 + 1.206
8.  Daniel Pedrosa    Honda     1:55.170 + 1.243
9.  Andrea Dovizioso  Honda     1:55.185 + 1.258
10.  John Hopkins      Kawasaki  1:55.263 + 1.336
11.  Chris Vermeulen   Suzuki    1:55.540 + 1.613
12.  Alex de Angelis   Honda     1:55.692 + 1.765
13.  Loris Capirossi   Suzuki    1:56.070 + 2.143
14.  Toni Elias        Ducati    1:56.251 + 2.324
15.  Shinya Nakano     Honda     1:56.434 + 2.507
16.  Marco Melandri    Ducati    1:56.730 + 2.803
17.  Sylvain Guintoli  Ducati    1:57.198 + 3.271
18.  Anthony West      Kawasaki  1:57.445 + 3.518

08/03/2008

Lorenzo talonne Stoner

Casey Stoner a réalisé le meilleur temps de la seconde séance d'essais libres au Qatar. Si Valentino Rossi avait semblé avoir redressé la situation sur la première séance, lors  des essais de nuit, en condition de course, les Michelin ont de nouveau mieux fonctionné puisque la Yamaha officielle de Lorenzo, en Michelin a terminé loin devant celle du Docteur, en Bridgestone.

 Le pilote de Majorque termine à onze petits millièmes du champion du monde 2007.

Belle performance de deux Tech3 boys puisque Toseland et Edwards semblent vraiment dans l'allure.

De Puniet est à moins d'une seconde juste devant le premier pilote Suzuki Chris Vermeulen  tandis que Sylvain Guintoli est un peu loin.

 Les tmps de la 2e séance d'essais libres

1.  Casey Stoner      Ducati    1:55.442
2.  Jorge Lorenzo     Yamaha    1:55.453 + 0.011
3.  James Toseland    Yamaha    1:55.812 + 0.370
4.  Colin Edwards     Yamaha    1:55.942 + 0.500
5.  Andrea Dovizioso  Honda     1:55.963 + 0.521
6.  Alex de Angelis   Honda     1:56.120 + 0.678
7.  Randy de Puniet   Honda     1:56.234 + 0.792
8.  Chris Vermeulen   Suzuki    1:56.279 + 0.837
9.  Valentino Rossi   Yamaha    1:56.395 + 0.953
10.  Loris Capirossi   Suzuki    1:56.922 + 1.480
11.  Daniel Pedrosa    Honda     1:56.962 + 1.520
12.  Shinya Nakano     Honda     1:57.011 + 1.569
13.  Nicky Hayden      Honda     1:57.045 + 1.603
14.  Marco Melandri    Ducati    1:57.091 + 1.649
15.  Toni Elias        Ducati    1:57.311 + 1.869
16.  John Hopkins      Kawasaki  1:57.416 + 1.974
17.  Anthony West      Kawasaki  1:57.934 + 2.492
18.  Sylvain Guintoli  Ducati    1:58.500 + 3.058
 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu