Avertir le modérateur

01/03/2008

Mexique 1ere journée, Latvala résiste à Loeb

e691847aaeeeadee1b57acd259f336fb.jpg

Loeb l'avoue. "J'ai beaucoup attaqué, j'ai fait le maximum ce matin. Je ne peux pas aller plus vite."Pourtant, le pilote Citroën est désormais à plus de neuf secondes de Jari-Matti Latvala, la nouvelle coqueluche finlandaise. Le jeune pilote Ford a un peu mieux débuté le rallye que Seb. Il a de plus accru son avance lors des 5e et 6e spéciales. Il devra demain ouvrir la route. "Je ne veux pas y penser, je veux juste conduire. C'est ça l'important. Nous avions fait un bon test en France et les réglages de l'auto marchent bien."Son équipier Hirvonen a été victime d'une crevaison et perd n minute dans l'affaire. "

La surprise est venue du retour en forme de la Subaru d'Atkinson qui talonne Loeb malgré un tête-à-queue. Peter Solberg lui est plus loin. Énorme performance du jeune pilote français Sébastien Ogier qui rentre dans les 10 avec sa Citroën C2-R.

Le classement après la première journée

1.  Latvala    Ford     1h23:38.6
2.  Loeb       Citroen   +    9.6
3.  Atkinson   Subaru    +   22.4
4.  P Solberg  Subaru    + 1:01.9
5.  Hirvonen   Ford      + 1:10.6
6.  H Solberg  Ford      + 2:43.6
7.  Wilson     Ford      + 2:52.9
8.  Villagra   Ford      + 5:30.0
9.  Trivino    Peugeot   + 8:18.6
10.  Ogier      Citroen   + 9:13.0

29/02/2008

Rallye du Mexique : Sordo out, Loeb 2e

Sordo n'aura même pas rallié l'arrivée de la première spéciale mexicaine. L'Espagnol pourtant bien parti s'est sorti avant la mi spéciale et a été incapable de la terminer.

C'est un fort mauvais début de course pour Citroën qui connut aussi quelques soucis avec le moteur de Loeb. Il a fallu changer celui-ci et Sébstien écopait ainsi de cinq minutes de pénalités. Fort heureusement pour l'Alsacien, les techniciens de Citroën détectaient une panne du circuit d'alimentation et remontaient le moteur de course.

 C'est le Finlandais Jari-Matti Latvala qui mène la course après trois spéciales devant un Loeb attaquant comme un malade. "Je vais très vite et je ne peux pas pousser plus. Je suis vraiment à la limite" confiait le champion du monde. Le Finlandais lui aussi donnait le maximum. "Ca a été une très bonne matinée mais cela n'a pas été facile. J'ai perdu mon rythme pendant dix kilomètres mais tout est ensuite rentré dans l'ordre."

 d1042e1b4e7116578a65c745ce7ed7f4.jpgUne bagarre au couteau entre un Français et un Finlandais, entre Ford et Citroën. Chic, ça recommence. 

Le classement après trois spéciales : 1. Latvala; 2. Loeb à 4''4; 3. Atkinson à 11''2; 4. Hirvonen à 18''7; 5. P. Solberg à 53''9; 6. Anderson à 55''5; 7. Wilson à 1'41''1; 8. Galli à 2'12''8; H. Solberg à 2'12''8; 10. Trivino à 3'40'

28/02/2008

Loeb sur ses terres mexicaines

98f49c3f89a79f9ec208ecfbb3cc7171.jpg 

Après le coup de Trafalgar du rallye de Suède, Sébastien Loeb et Daniel Eléna retrouvent une surface qui leur va bien : la terre mexicaine. Victorieux l'an dernier, les champions du monde ont à coeur de retrouver la plus haute marche du podium. Traditionnellement maintenant, ce rallye américain est un tournant de la saison. Le Monte Carlo et la Suède sont très souvent très particuliers. Les conditions hivernales ne se concentrent que sur ces deux rallyes du champion du Monde, parfois trois lorsque un coup de chien s'abat sur le RAC (on a vu trente centimètres de neige du côté de Kildare).

L'arrivée au Mexique permet de retrouver la terre, la surface majoritaire des tracés du WRC. « Chaque année en début de saison, il se passe toujours quelque chose sur l'un des trois premiers rallyes, déclare Sébastien Loeb, c'est pareil chaque année, il faut attendre le Mexique pour savoir où on en est. »

On rentre donc dès vendredi dans le vif du sujet avec des spéciales sous haute altitude puisque certaines culminent à plus de 2700 mètres.

25/02/2008

Les Juniors de Citroën sont aussi au Mexique

259b9e98a878ed9843a4692fc172dcc3.jpgEn 2007, Citroën lançait le C2 Junior Experience dans le cadre du Championnat Junior des rallyes de la FIA. Après une première saison très positive, Citroën poursuit cette opération et propose cette année trois types de véhicules: la C2 Super 1600, la C2-R2 et la nouvelle C2-R2 MAX. Cinq voitures engagées sur les neuf Juniors inscrits pour la première course de la saison au Mexique portent déjà les couleurs de la Marque aux chevrons.

« Lors du lancement de l’opération en 2007, Citroën possédait déjà une partie du plateau Junior, explique Jean-François Liénéré, responsable des programmes compétition clients Citroën Sport. Aujourd’hui, avec plus de 50% de Citroën inscrites au départ de ce rallye du Mexique, nous sommes à nouveau satisfaits de constater que nous répondons pleinement à la demande de nos clients. »

Comme pour la saison précédente, les juniors doivent sélectionner six rallyes pour composer leur programme. Ils ont le choix parmi quatre épreuves sur terre et trois sur asphalte, l’épreuve sur neige ayant été retirée du calendrier. La particularité, cette saison, réside dans le fait que les pilotes se déplaceront hors Europe puisque après la manche mexicaine, ils effectueront un détour par la Jordanie, prochaine épreuve au calendrier Junior.

Citroën chez le sous commandant Marcos

9e2cc81f88744e8f7e9e075055a77745.jpg 

La troisième manche du Championnat du Monde des Rallyes 2008 se déroule au Mexique sur les spéciales tracées autour de la ville de León, située à 1800 mètres d'altitude dans le comté de Guanajuato. L'équipe Citroën Total aligne deux C4 WRC pour Sébastien Loeb/Daniel Elena et Dani Sordo/Marc Martí. Une C4 WRC, suivie par l'équipe PH-Sport assistée de techniciens de Citroën Technologies, est également engagée par Conrad Rautenbach et David Senior.

La manche mexicaine marque le retour la terre, la surface la plus représentée du championnat avec dix rallyes sur quinze se déroulant sur ce type de terrain. « Historiquement, le Mexique est un terrain sec et chaud. C'est également le premier rallye terre de la saison, confirme Xavier Mestelan-Pinon, responsable technique de Citroën Sport, après les trois premières épreuves, nous aurons une vision un peu plus précise des forces en présence et des points sur lesquels nous devrons nous améliorer pour pouvoir nous battre aux Championnats 'Pilotes' et 'Constructeurs'. »

Quasiment identique à 2007, le parcours propose 354 kilomètres contre le chronomètre. « La répétition des spéciales d'une édition à l'autre sera un élément à ne pas négliger, précise encore Xavier Mestelan-Pinon, nous allons peut-être rencontrer un terrain plus "cassant" que de coutume. Les hautes altitudes, jusqu'à 2700 mètres, joueront encore un rôle majeur. Avec les faibles pressions atmosphériques, les moteurs des voitures de rallye perdent de leur puissance et le refroidissement est moins efficace. Ces phénomènes sont connus et nous avons travaillé en conséquence pendant nos séances d'essais. »
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu