Avertir le modérateur

29/09/2008

ROSSI, AGOSTINI, HEUREUSE ITALIE

232799__preview_big.jpg 

Qui 'Agostini ou de Rossi est le plus grand ? D'accord, ces comparaison anachroniques sont un peu idiotes mais qui, dites moi, qui ne les a jamais osées ?

 

Autant Rossi est extraverti, autant Giacomo Agostini était d'un calme olympien. Durant sa carrière, le pilote de Brescia a toujours été d'une discrétion exemplaire. Homme d'une seule marque, il n'a rejoint Yamaha qu'à la fin de sa carrière, il s'est longtemps identifié à MV Agusta. A l'époque, la marque italienne dominait outrageusement une concurrence essentiellement britannique (Norton, Seeley, Paton, Triumph) ou espagnole (Bultaco). Les japonaises débutaient seulement. MV régnait sans partage sur un paysage motocycliste renaissant certes mais sans commune mesure avec l'actuelle empoignade entre Yamaha, Honda et Ducati. Alors, les titres et les victoires de Giacomo, tous superbes qu'ils furent, n'ont pas la même intensité que les farouches batailles de maintenant. Les plus anciens gardent le souvenir d'extraordinaires démonstrations d'Ago rarement contestées. Seul Phil Read, sur MV Agusta d'ailleurs viendra au début des années 70 l'accompagner dans ses chevauchées royales. Et puis le dépasser puisque le grand Anglais fut titré en 1973 et 74. Cette-année-là d'ailleurs, Ago passa chez Yamaha. Il termina 4e du championnat du monde 500 derrière Read (MV), Bonera (MV) et Länsivuori (Yamaha) . On pensait le roi déchu mais en 1975, il offrit le titre à Yamaha devant... Phil Read.

Valentino Rossi lui s'est hier excusé du retard. Il l'a dit haut et fort sur son-shirt enfilé sitôt la ligne franchie.On oubliera la pesante mise en scène d'après course pour ne retenir que la joie du pilote Yamaha. Alors qui d'Ago ou de Rossi ?

La nostalgie a transformée Agostini en empereur romain. Elle l'a sans doute magnifié en oubliant le contexte de l'industrie et du sport motocycliste de l'époque. Rossi lui doit combattre des adversaires sans doute mieux équipés que ceux d'Ago. Au bon moment, il sut faire un choix osé en matière de pneumatiques. Il a, cette saison, démontré une étonnante maîtrise de la course devant un Casey Stoner au talent ébouriffant. L'évolution de la Yamaha a été superbement maîtrisée. Un peu gêné en début de saison par l'adaptation des Bridgestone, Rossi a su faire travailler les ingénieurs Yamaha dans le bon sens. Lorenzo n'a pas pu faire valoir son talent complètement, ses chutes à répétition n'étant sans doute pas étrangères à la formidable motivation de Rossi à ne rien lâcher.

Alors si Agostini fut immense, Rossi l'est sans sans doute juste un peu plus. Heureuse Italie.

13/04/2008

MotoGP au Portugal : Lorenzo prend le pouvoir

c39065c5249ded7c466be684614ecbc7.jpgTrois courses en MotoGP, trois poles, trois podiums, une victoire...Qui dit mieux ? Même pas un Valentino Rossi pourtant dans son jardin à Estoril. Lorenzo a impressionné. Le seul à pouvoir l'inquiéter fut Daniele Perdrosa. Le Catalan, bien parti encore une fois dut cependant laisser passer Rossi puis Lorenzo. S'il parvint à refaire son retard sur l'Italien, jamais malgré une fin de course somptueuse, il ne put revenir dans la roue du Majorquin impresionnant hier. Derrière ce trois hommes on vit pendant toute la première moitié de la course, Doviziso s'accrocher mais comme Hayden un peu après, le pilote Honda allait chuter laissant la troisième place à Edwards. De Puniet connut lui aussi une fin de course difficile, le Français chutait après une rude passe d'arme avec Toseland. Stoner, un instant gêné par une camera baladeuse put refaire une partie de son retard et termine cinquième, une place honorable compte tenu de la passe difficile traversée en ce moment par sa Ducati.

 Le classement

1 J. Lorenzo Yamaha   45:53.089
2 D. Pedrosa Honda   45:54.906
3 V. Rossi Yamaha   46:05.812
4 C. Edwards Yamaha   46:10.312
5 J. Hopkins Kawasaki   46:16.841
6 C. Stoner Ducati   46:19.777
7 J. Toseland Yamaha   46:25.720
8 C. Vermeulen Suzuki   46:29.471
9 L. Capirossi Suzuki   46:31.357
10 S. Nakano Honda   46:32.565
11 A. De Angelis Honda   46:54.395
12 T. Elias Ducati   46:56.956
13 M. Melandri Ducati   47:02.614
14 S. Guintoli Ducati   47:02.723
15 R. De Puniet Honda   47:04.631
16 A. West Kawasaki   47:16.718

12/04/2008

MotoGP au Portugal : Lorenzo, et de trois poles

0b5ee05a1da5c042519ec7d82aa33d64.jpg

Impérial ! Jorge Lorenzo n'arrête plus. Pour la troisième  en trois GP, il vient de domine tous ses rivaux lors de la sénace d'essais du Grand Prix du Portugal à Estoril. En pulvérisant le record de Rossi établi en 2006 avec une 999cc, il devient le roi de l'exercice. Il relègue son rival Daniel Pedrosa à 233 millièmes. Seul des pilotes Bridgestone à soutenir le rythme, Valentino Rossi réalise le troisième temps devant Hayden. Belle prestation des deux pilotes Tech 3 qui terminent respectivement 5e  (Edwards) et 6e (Toseland). Ce dernier vient d'ailleurs de resigner avec l'équipe d'Hervé Poncharal jusqu'en 2009. Belle prestation de Randy de Puniet qui partira en 8e position.

Capirossi a chuté lourdement tout comme Sylvain Guintoli. Gros soucis pour les Ducati. Stoner ne peut faire mieux que 9e tandis que Melandri est toujours aux  abonnés absents.

 

La grille

1 J. Lorenzo Yamaha   1:35.715  
2 D. Pedrosa Honda   1:35.948  
3 V. Rossi Yamaha   1:36.199  
4 N. Hayden Honda   1:36.266  
5 C. Edwards Yamaha   1:36.289  
6 J. Toseland Yamaha   1:36.790  
7 A. Dovizioso Honda   1:36.998  
8 R. De Puniet Honda   1:37.223  
9 C. Stoner Ducati   1:37.253  
10 J. Hopkins Kawasaki   1:37.346  
11 S. Nakano Honda   1:37.664  
12 L. Capirossi Suzuki   1:37.786  
13 C. Vermeulen Suzuki   1:37.843  
14 T. Elias Ducati   1:38.561  
15 A. West Kawasaki   1:38.775  
16 A. De Angelis Honda   1:38.823

30/03/2008

MotoGP à Jerez : Flamenco pour Pedrosa

Superbe Daniel Pedrosa ! L'Espagnol n'a rien voulu lâcher à Jorge Lorenzo son rival espagnol. Auteur de la pole ce  dernier voyait un missile le déborder d'entrée de jeu. A coup d'un dixième au tour le Catalan s'enfuyait tandis que Rossi mettait la pression sur Lorenzo. L'Italien passait après cinq tour et tentait de revenir sur la Honda. Derrière lui, Jorge se faisait une belle frayeur mais ne lâchait rien. Stoner, lui, commit deux fois la même faute. Visiblement la Ducati a un gros problème de train avant. 

Impeccable toute la course, Pedrosa devenait roi d'Espagne et leader du championnat devant Lorenzo. L'Espagne pouvait chanter le flamenco

 Le classement

1 D. Pedrosa Honda tyres  45:35.121
2 V. Rossi Yamaha tyres  45:38.004
3 J. Lorenzo Yamaha   45:39.460
4 N. Hayden Honda   45:45.263
5 L. Capirossi Suzuki tyres  46:02.645
6 J. Toseland Yamaha   46:02.929
7 J. Hopkins Kawasaki   46:03.417
8 A. Dovizioso Honda   46:03.570
9 S. Nakano Honda   46:07.690
10 C. Vermeulen Suzuki   46:10.212
11 C. Stoner Ducati tyres  46:17.344
12 M. Melandri Ducati tyres  46:19.619
13 A. West Kawasaki tyres  46:20.928
14 A. De Angelis Honda tyres  46:20.992
15 T. Elias Ducati tyres  46:44.679
16 S. Guintoli Ducati   46:49.563

29/03/2008

MotoGP à Jerez : 2e pole pour Lorenzo

b174d800682990308e6509095883edeb.jpg

Devant une foule toute acquise, deux jeunes Espagnols ont fait la nique aux meilleurs champions de la planète moto. Jorge Lorenzo a écrasé de toute sa classe la séance d'essai du Grand Prix d'Espagne à Jerez en dominant de plus de quatre dixièmes son compatriote Daniel Pedrosa. Colin Edwards prend la troisième place et confirme ainsi la belle santé des Yamaha équipées en Michelin de l'écurie française Tech 3. Valentino Rossi pourra sans doute redresser la barre en course sur un tracé qu'il affectionne tout particulièrement. Belle prestation de Randy de Puniet malgré une chute dans le dernier rush, le Français a toujurs été aux avant poste de la séance. Il a fallu un Casey Stoner des grands jours pour limiter les dégâts pour Ducati. Les trois autres machines italiennes sont à la ramasse avec un Mleandri de plus en plus sous pression. l'Italien a encore chuté et son adaptation à la vivacité de la Duke semble des plus problématiques.

 

 

1

J. Lorenzo

Yamaha

tyres 

1:38.189

2

D. Pedrosa

Honda

tyres 

1:38.789

3

C. Edwards

Yamaha

tyres 

1:38.954

4

N. Hayden

Honda

tyres 

1:39.061

5

V. Rossi

Yamaha

tyres 

1:39.064

6

R. De Puniet

Honda

tyres 

1:39.122

7

C. Stoner

Ducati

tyres 

1:39.286

8

J. Toseland

Yamaha

tyres 

1:39.334

9

J. Hopkins

Kawasaki

tyres 

1:39.439

10

L. Capirossi

Suzuki

tyres 

1:39.484

11

S. Nakano

Honda

tyres 

1:39.559

12

C. Vermeulen

Suzuki

tyres 

1:39.704

13

A. Dovizioso

Honda

tyres 

1:39.767

14

A. De Angelis

Honda

tyres 

1:40.037

15

A. West

Kawasaki

tyres 

1:40.088

16

T. Elias

Ducati

tyres 

1:40.286

17

S. Guintoli

Ducati

tyres 

1:40.939

18

M. Melandri

Ducati

tyres 

1:41.027

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu