Avertir le modérateur

29/03/2008

MotoGP à Jerez : 2e pole pour Lorenzo

b174d800682990308e6509095883edeb.jpg

Devant une foule toute acquise, deux jeunes Espagnols ont fait la nique aux meilleurs champions de la planète moto. Jorge Lorenzo a écrasé de toute sa classe la séance d'essai du Grand Prix d'Espagne à Jerez en dominant de plus de quatre dixièmes son compatriote Daniel Pedrosa. Colin Edwards prend la troisième place et confirme ainsi la belle santé des Yamaha équipées en Michelin de l'écurie française Tech 3. Valentino Rossi pourra sans doute redresser la barre en course sur un tracé qu'il affectionne tout particulièrement. Belle prestation de Randy de Puniet malgré une chute dans le dernier rush, le Français a toujurs été aux avant poste de la séance. Il a fallu un Casey Stoner des grands jours pour limiter les dégâts pour Ducati. Les trois autres machines italiennes sont à la ramasse avec un Mleandri de plus en plus sous pression. l'Italien a encore chuté et son adaptation à la vivacité de la Duke semble des plus problématiques.

 

 

1

J. Lorenzo

Yamaha

tyres 

1:38.189

2

D. Pedrosa

Honda

tyres 

1:38.789

3

C. Edwards

Yamaha

tyres 

1:38.954

4

N. Hayden

Honda

tyres 

1:39.061

5

V. Rossi

Yamaha

tyres 

1:39.064

6

R. De Puniet

Honda

tyres 

1:39.122

7

C. Stoner

Ducati

tyres 

1:39.286

8

J. Toseland

Yamaha

tyres 

1:39.334

9

J. Hopkins

Kawasaki

tyres 

1:39.439

10

L. Capirossi

Suzuki

tyres 

1:39.484

11

S. Nakano

Honda

tyres 

1:39.559

12

C. Vermeulen

Suzuki

tyres 

1:39.704

13

A. Dovizioso

Honda

tyres 

1:39.767

14

A. De Angelis

Honda

tyres 

1:40.037

15

A. West

Kawasaki

tyres 

1:40.088

16

T. Elias

Ducati

tyres 

1:40.286

17

S. Guintoli

Ducati

tyres 

1:40.939

18

M. Melandri

Ducati

tyres 

1:41.027

17/01/2008

Après Jerez, on en sait un peu plus

Même un peu contrariées par les pluies, mine de rien, ces trois jours d'essais de Jerez ont délivré quelques éléments intéressants. Il faut bien entendu relativiser la hiérarchie dégagée. Les programmes d'essais sont en général différents d'une formation à une autre. Il y a aussi des absent qui compteront cette saison (BMW par exemple). N'empêche que...

Fernado Alonso sera dans le coup. Il a bien moins tourné que ses collègues. Pourtant, lors des deux dernières journées, il était à quelques dixièmes des plus rapides.

On imagine le bonheur ds dirigeants sportifs de Toyota. Pour une fois, les Japonais ont surpris leur monde avec le temps de Timo Glock lors de la troisième journée d'essais. Même si on sait qu'une configuration adaptée peut parvenir à bluffer les observateurs. Une place en haut de la hiérarchie d'une séance d'essais de début de saison fait toujours bien face à des décideurs un peu circonspects depuis quelque temps. Ken Tyrell était passé maître dans cet art.

Timo Glock n'est pas un "nase". L'Allemand a le charisme d'une escouade de gendarmes spécialisés dans l'installation des radars mais il sait aller vite quand il faut. On n'est pas champion GP2 pour rien. Même si le plateau de l'années dernière était un peu juste. 

 Les Ferrari seront au rendez-vous. Même si la dernière journée fut un peu rude pour les Rouge.

 Nous sommes rassurés sur le potentiel des Toro Rosso. Elle furent souvent devant les "cousines" de Red Bull Et puis et surtout, notre Sébastien Bourdais national a fait mieux que bien. Quatrième temps lors de la dernière journée, le Manceau est devenu un redoutable outsider pour la saison 2008.

 

                                                                                                                                                         4740610f488a150a28207eabe6ddd6be.jpgJML

 

                         Les nouvelle couleurs du casque de Fernando Alonso.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu