Avertir le modérateur

29/04/2008

Miracle à Monza pour Ortelli

Dimanche soir, en repartant du circuit du Monza, je croise Nicolas Lapierre. Il vient juste de descendre de sa voiture. Mine déconfite évidemment, le week end a été terrible pour Courage Oreca. Nicolas est allé cherché son copain Ortelli à l'hôpital.
Au place arrière, la jambe platrée, Stéphan vient de sortir d'observation à Monza. "Une petite fracture du tibia, me glisse-t-il, la mine très tirée. je vais à Monaco pour la suite des examens mais globalement, ça va."  Tous les mécanos d'Oreca viennent tour à tour, le saluer, sans un mot, avec au fond du coeur un énorme soulagement.
Les images de son envol passent déjà en boucle sur les écrans.
Terrible. A 314 km/h, la voiture décroche dès que Stéphane touche au frein. Il y a donc souci mécanique. Sur la Pescarolo, un peu plus tard, un disque a littéralement explosé. Alors...
Toujours est-il que dès que la voiture prend de l'angle, elle décolle. L'avant se déleste et la voiture s'envole. L'Audi de Capello avait également eu la même réaction suite au choc avec la Pesca de Vanina Ickx. "Il y a un gros souci réglementaire, confiait Soheil Ayari, l'équipier d'Ortelli, il serait quand même temps que les responsables techniques se penchent sur le problème de ce fond plat et des diffuseurs en pagode." Comme toujours en sports mécanique, les ingénieurs sont en effet allés au bout des possibilités offertes par le règlement. La limite est atteinte par certains.
Ce week end à Monza fut miraculeux. Campbell-Walter le samedi, Ortelli le dimanche ont été victimes de chocs exceptionnels à haute vitesse. Capello a failli lui aussi passer sens dessus dessous. Il y eut de nombreux contacts, de nombreux chocs. Des affrontements souvents très virils, à plus trois cents kilomètres/heures. La course est redevenue la course. Avec ses passes d'arme, ses histoires terribles, ses miracles aussi. L'endurance, définitivement a retrouvé le sens de l'aventure. Pourvu qu'elle ne retrouve pas celui du drame.

06/04/2008

LMS à Barcelone : Peugeot terrase un géant

f0314c93c2dc626ebd7340524ae03c12.jpg 

Pour l'ouverture de la Le Mans Serie à Barcelone, la 908 Peugeot a terrasé Audi. Le dernier mot est revenu au Catalan Marc Gené associé à Nicolas Minassian devant près de trente mille spectateurs, un début de succès pour la série.

Cette nouvelle saison de LMS s'annonçait sous les meilleur auspices, les nombreux spectateurs catalans et espagnols qui firent le déplacement ne furent surtout pas deçus. Quarante-sept voitures au départ, un temp printanier, un duel au sommet entre deux constructeurs, des outsiders plein d'ambition, des nouveautés déjà affutées, tout était en effet réuni pour que cette série prenne définitivement son essor au niveau européen. La qualité de la prestation des deux principaux antagonistes a fait le reste et la course fut des plus intéressantes. Au final, c'est la Peugeot la moins « affutée » qui l'a emporté, l'autre était là pour continuer à valider des évolutions spécifiques 24 Heures du Mans. "La voiture de Sarazin-Lamy est effectivement un peu différente de l'autre. Elle nous permet de valider des solutions pour notre rendez vous de juin au Mans" confiait Michel Barge, le patron de la compétition chez Peugeot. Ce fut d'ailleurs Pedro Lamy, qui dès le début des hostilités prit la direction des opération. Allan McNish, très motivé tenta de rester dans la roue du Portugais mais visiblement, cette Peugeot 908 Evo était, au départ en tout cas, très véloce. Minassian était paerti très sagement, comme Alexandre Prémat qui se voyait passer par la Lola Aston Martin. Pourtant « à cause du trafic », explication officielle, Lamy se vit ramarrer par l'Audi de pointe et la seconde Lionne. Une Radical se mit alors en tête-à-queue, une Porsche explosa son aile avant. C'était le moment de sortir le safety car. McNish plongea vers ses stands, les Peugeot tardèrent un peu, c'était suffisant pour changer la donne. Une Audi devant, l'aute en réserveles deux Peugeot à la poursuite du leader. Tout cela avait de l'allure. Un petit coup de métier de l'Ecossais faillit bien mettre un peu de brume sur tout cela. Pour se donner un peu d'air, il freina un peu en ligne droite. Sarrazin, surpris feina lui aussi. Thomas Enge, sur sa lourde Aston ne put éviter de percuter l'arrière de la Lionne. Diffuseur abimé, il y eut beaucoup de travail et bye bye la victoire. Mais il était dit que Peugeot était un bon jour puisque Capello qui avait pris le relais de McNish dut rentrer pour changer une courroie d'altérnateur. Minassian et Gené en profitaient et plus jamais les poursuivants ne les revirent. Michel Barge pouvait être heureux, invaincu en LMS, Peugeot venait de terraser un géant de l'endurance.

 

Le classement

1 7 LMP1 M Team Peugeot Total GENE Marc/MINASSIAN Nicolas Peugeot 908 Hdi-FAP 5:59:30.812 215 167,030 1:34.188 - 73 177,921

2 2 LMP1 M Audi Sport Team Joest PREMAT Alexandre/ROCKENFELLER Mike Audi R10 TDI 6:00:37.875 214 1 L 165,738 1:35.297 - 39 175,8503

10 LMP1 M Charouz Racing System MUCKE Stefan/CHAROUZ Jan Lola Aston Martin 6:00:37.687 212 3 L 164,190 1:35.531 - 4 175,419

4 16 LMP1 M Pescarolo Sport COLLARD Emmanuel/BOULLION Jean-Christophe Pescarolo Judd 5:59:32.843 210 5 L 163,130 1:37.250 - 195 172,3195

1 LMP1 M Audi Sport Team Joest CAPELLO Rinaldo/McNISH Allan Audi R10 TDI 6:00:22.562 209 6 L 161,980 1:34.953 - 39 176,487

6 34 LMP2 M Van Merksteijn MotorsportVAN MERKSTEIJN Peter/VERSTAPPEN Jos Porsche RS Spyder 6:00:29.156 208 7 L 161,156 1:37.093 - 166 172,5977

17 LMP1 M Pescarolo Sport PRIMAT Harold/TINSEAU Christophe Pescarolo Judd 6:00:49.875 208 0:20.719 161,002 1:37.469 - 36 171,932

8 33 LMP2 M Speedy Racing Team SebaBhE LICCHI Andrea/POMPIDOU Xavier/ZACCHIA Steve Lola Judd 6:00:35.031 207 8 L 160,337 1:37.093 - 204 172,5979

31 LMP2 D Team Essex ELGAARD Casper/NIELSEN John Porsche RS Spyder 5:59:49.656 204 11 L 158,346 1:37.750 - 193 171,437

10 18 LMP1 D Rollcentre Racing BARBOSA Joao/ICKX Vanina/SHORT Martin Pescarolo Judd 6:00:22.000 204 0:32.344 158,109 1:37.781 - 179 171,38311

25 LMP2 M RML ERDOS Tommy/NEWTON Mike Lola MG 6:00:14.875 201 14 L 155,835 1:39.344 - 165 168,687

12 8 LMP1 M Team Peugeot Total LAMY Pedro/SARRAZIN Stephane Peugeot 908 Hdi-FAP 6:00:58.875 200 15 L 154,745 1:33.515 - 80 179,20113

35 LMP2 M Saulnier Racing RAGUES Pierre/LAHAYE Matthieu Pescarolo Judd 6:00:28.062 199 16 L 154,191 1:40.031 - 190 167,528

14 27 LMP2 M Horag Racing LIENHARD Fredy/THEYS Didier/LAMMERS Jan Porsche RS Spyder 6:00:05.125 198 17 L 153,579 1:36.594 - 170 173,48915

26 LMP2 D Bruichladdich Radical ROSTAN Marc/PETERSEN Jens/LUEDERS Jan-Dirk Radical AER 6:00:15.406 194 21 L 150,404 1:41.859 - 2 164,522

16 72 LMGT1 M Luc Alphand Aventures ALPHAND Luc/MOREAU Guillaume/GOUESLARD PatriceCorvette C6.R 6:00:43.000 194 0:27.594 150,213 1:45.750 - 111 158,46817

41 LMP2 M Trading Performance OJJEH Karim/GOSSELIN Claude-Yves/SCHROYEN Julien Zytek 07S 6:00:49.250 193 22 L 149,395 1:40.578 - 131 166,617

18 50 LMGT1 M Larbre Competition MAKOWIECKI Frederic/BORNHAUSER Patrick/BOUCHUSTa Clehernis Sto7pRhe 6:01:01.281 192 23 L 148,539 1:45.593 - 142 158,70419

55 LMGT1 M IPB Spartak Racing RUSINOV Roman/KOX Peter Lamborghini Murcielago 5:59:50.281 190 25 L 147,475 1:46.734 - 3 157,007

20 40 LMP2 D Quifel ASM Team AMARAL Miguel/PLA Olivier Lola AER

Stéphane Sarrazin : « My Peugeot is fantastic »

361c77ba63598b60286ca079ebd37aee.jpeg
 Marc Gené le Catalan joue à domicile, alors, il est fort possible que pour faire vibrer les 5000 invités de Peugeot Espagne, le staff de Sochaux avait penser « mettre » le pilote essayeur de Ferrari F1 en pole. De bizarres conditions d'essais en ont décidé autrement. En fait, un drapeau rouge à quatre minutes de la fin de séance stoppa la seconde Peugeot qui attendait les dernières instants pour réaliser son temps. C'était bien trop juste pour mettre les deux Peugeot en première ligne. Alors, on ne sut pas trop pourquoi, le chrono bafouilla un peu et un petit miracle se produisit. Cinq bonnes minutes furent ajoutées et quand tout repassa au vert, le chrono affichait quasiment une dizaine de minutes pour que de la 36e place, Sarrazin revienne aux avant postes. L'Alésien sortit alors le grand jeu. De ces tours d'anthologie que seuls savent sortir les grands lorsque l'urgence se fait pressante. Par chance, dans un trafic dense, il y eut une accalmie. Le calme avant l'orage. Sur un tour, Stéphane a foutu une monstrueuse pilée à ses amis Minassian-Gené, eux sur une voiture il est vrai moins performante que la sienne. Mais aussi et surtout, il a relégué les deux Audi à une poignée de seconde. Seule la Lola Aston Matin de Charouz et Mücke a pu suivre le rythme. Pesca, Oreca, Creation, tous les autres sont loin. Peugeot a frappé fort. Très fort.

04/04/2008

LMS à Barcelone, Audi-Peugeot, la bagarre a commencé

 

Ca n'a pas traîné. Dès les essais, libres, le mano a mano entre la France et l'Allemagne a commencé. Avec dès la première séance d'essais libres un petit avantage aux Lionnes qui affichaient d'entrée une bellle vélocité. A l'image de ce que l'on avait vu à Sebring. « En fait, confiait Dindo Capello, on est sans doute à quelques dixièmes en performance pure. Pour la course, évidemment tout sera différent. ».Pedro Lamy en effet avait, d'entrée, mis la pression sur les Allemands qui campaient complètement à l'opposé des stands, un peu comme ce qui s'est fait au Mans. Lors de la seconde séance, cela continua au même rythme avec cette fois quelques invités surprises commes la Courage Oreca de Panis ou la Lola Aston Martin de Mücke. Pescarolo, fidèle à ses principes n'engageait surtout pas les hostilités. La voiture a progressé certes mais est- ce que cela sera suffisant face au débarquement des nouveautés. Au rang desquels figure la « Basque » d'Euskadi Epsilon qui a produit un belle impression à par un récurent problème de démarreur et une difficulté à monter en température. Autre nouvauté remarquée, la WR pleine d'idée mais malheureusement retardée par des problèmes mécaniques.

 

 ésultas des essais libres 

1 8 LMP1 M Team Peugeot Total LAMY Pedro/SARRAZIN Stephane Peugeot 908 Hdi-FAP 1:33.352 36 1:33.352

2 7 LMP1 M Team Peugeot Total GENE Marc/MINASSIAN Nicolas Peugeot 908 Hdi-FAP 1:33.414 32 1:33.414 0:00.0623

2 LMP1 M Audi Sport Team Joest PREMAT Alexandre/ROCKENFELLER Mike Audi R10 TDI 1:34.000 26 1:34.000 0:00.648

4 1 LMP1 M Audi Sport Team Joest CAPELLO Rinaldo/McNISH Allan Audi R10 TDI 1:34.727 28 1:34.727 0:01.3755

6 LMP1 M Team Oreca Matmut PANIS Olivier/LAPIERRE Nicolas Courage-Oreca Judd 1:34.774 28 1:34.774 0:01.422

6 17 LMP1 M Pescarolo Sport PRIMAT Harold/TINSEAU Christophe Pescarolo Judd 1:35.844 25 1:35.844 0:02.4927

14 LMP1 D Creation AIM CAMPBELLWALTER Jamie/HALL Stuart/ORTIZ Felipe Creation CA07 - Aim 1:36.274 22 1:36.274 0:02.922

8 32 LMP2 M Barazi Epsilon BARAZI Juan/VERGERS Michael Zytek 07S Zytek 1:36.367 22 1:36.367 0:03.0159

5 LMP1 M Team Oreca Matmut ORTELLI Stephane/AYARI Soheil Courage-Oreca Judd 1:36.391 25 1:36.391 0:03.039

10 16 LMP1 M Pescarolo Sport COLLARD Emmanuel/BOULLION Jean-Christophe Pescarolo Judd 1:36.742 24 1:36.742 0:03.39011

31 LMP2 D Team Essex ELGAARD Casper/NIELSEN John Porsche RS Spyder 1:36.859 25 1:36.859 0:03.507

12 10 LMP1 M Charouz Racing System MUCKE Stefan/CHAROUZ Jan Lola Aston Martin 1:36.883 29 1:36.883 0:03.53113

34 LMP2 M Van Merksteijn Motorsport VAN MERKSTEIJN Peter/VERSTAPPEN Jos Porsche RS Spyder 1:37.039 30 1:37.039 0:03.687

14 20 LMP1 M Epsilon Euskadi BURGUENO Angel/DE CASTRO Miguel-Angel Epsilon Euskadi Judd 1:37.976 29 1:37.976 0:04.624

15 25 LMP2 M RML ERDOS Tommy/NEWTON Mike

01/04/2008

Oreca présente sa nouvelle LMP1

 

 

b79623562a81bc7da510395e6021cc30.jpg

Dans les ateliers Courage au Mans, Hugues de Chaunac et Oreca ont présenté la nouvelle Courage-Oreca LC 70. Beaucoup de travail aéro a été effectué sur la voiture avec notamment une optimisation du travail de l'avant et un tout nouveau capot arrière assez différent de celui de l'ancienne LC 70. Le patron d'Oreca a aussi communiqué ses équipages pour 2008. Olivie Panis-Nicolas Lapierre sur une voiture, Stéphane Ortelli-Soheil Ayari sur l'autre pour le programme LMS. Loïc Duval et Laurent Groppi complèteront ces deux paires pour les 24 Heures.  Avec une déco très inspirée de Mondrian les deux voitures sont superbes

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu